La télévision, pour ou contre ?


« Tom, il a une télévision dans sa chambre ! », vous glisse Lucas, votre fils de 7 ans. « Oui, mais dans la maison de Léa, il n’y en a pas du tout ! », répliquez-vous. Jouer au chat et à la souris et tomber dans l’un de ces deux extrêmes ne servira à rien. Voyons plutôt ensemble quel comportement adopter face au petit écran...

Dès tout petit ?

L’enfant est naturellement attiré par la télévision : dès sa naissance, le nourrisson y accède de façon indirecte. Il reconnaît les sons qui émanent du poste et ses yeux fixent attentivement l’écran. Vers 1 an ½ ou 2 ans, le bambin commence à incorporer ce qu’il perçoit.

Mélange d’informations sonores et visuelles, la télévision est une activité attrayante et facile : les petits ne doivent faire aucun effort pour se distraire...

Combien de temps ?

Votre bambin aura donc tendance à regarder la T.V. C’est à vous, parents, de poser les limites : instaurez des règles réalistes en réduisant les séances télévisées à maximum 30 minutes par jour pour un bambin avant 4 ans et 1 heure tout au plus pour les enfants jusqu’à 6 ans.

Soyez ferme vis-à-vis des horaires : pas question de regarder la télévision le matin ! D’abord parce qu’il y a fort à parier que le petit-déjeuner sera fortement écourté. Or, ce repas, le plus important de la journée, doit être équilibré, complet et surtout pris dans le calme. Ensuite, cela pourra atténuer la concentration de votre enfant.

Expliquez-lui donc que vous préférez qu’il regarde la télévision, après être rentré de l’école et surtout une fois que ses devoirs sont terminés. Le téléviseur ne restera pas pour autant allumé tard dans la soirée : le sommeil est une condition indispensable à l’épanouissement de votre enfant. Veillez à ce que ses quantité et qualité soient préservées. Pour en savoir plus à ce sujet, lisez notre article "La télé nuit aux petits".

Quels programmes ?

Composante à part entière de notre culture, la télévision est un moyen de divertissement et d’information essentiel. A condition d’en faire bon usage !

Les sujets les plus divers y sont évoqués mais tous ne conviennent évidemment pas à votre enfant. Il est donc essentiel qu’en tant que parents, vous choisissiez un programme adapté à votre bout d’chou. Regarderez-le avec lui pour être sûr qu’aucune image choquante n’apparaisse.

Malgré ces précautions, votre enfant peut se retrouver confronté à la violence télévisée. A ceux qui estiment que les bambins doivent être mis en présence du monde tel qu’il est, c’est-à-dire avec son lot de barbarie, nous répondons « Non ! » : les images ont un impact considérable sur les petits, un effet qui peut se manifester par divers troubles (sommeil, sentiment d’insécurité,...). C’est à vous, parents, de jouer le rôle de filtre, de préserver votre enfant des scènes agressives et de lui apporter les explications nécessaires à des images peu claires.

L’aider à regarder ?

A son âge, votre enfant a en effet besoin d’aide pour comprendre que ce qu’il voit à la télévision. A vous de lui expliquer que ce qu’il regarde n’est pas toujours le reflet de la réalité. Pour cela, expliquez-lui la façon dont sont élaborées les émissions de télévision, le principe sur lequel se base la publicité. Lors du journal télévisé, après avoir pris soin de l’écarter du poste de télévision en cas d’images violentes, évoquez ensemble l’actualité du jour, le rôle des envoyés spéciaux, ...

En discutant avec vous, votre enfant apprendra à développer un esprit critique vis-à-vis des images qu’il voit dans la lucarne.

Avec modération !

N’oubliez pas que la télévision n’est pas une babysitter ! Donc, d’accord pour regarder un dessin animé de temps à autre, après une promenade par exemple mais pas question de faire de votre enfant un zappeur acharné ! Pour grandir, se développer, nos petits ont besoin de temps morts, pendant lesquels ils attisent leur imagination, leur créativité. Or les programmes télévisés entravent cette activité créatrice, bloque les expériences symboliques.

Enfin, si le petit écran se révèle un formidable outil pédagogique, il ne doit en aucun cas être la seule source d’information de votre enfant : écouter la radio, lire des journaux spécifiquement conçus pour les enfants, parcourir des magasins, voire surfer sur Internet sont autant de moyens de familiariser votre bambin à des supports complémentaires.

Emilie,

rédactrice


Commentaires


Les plus lus :



Restez informé ! activités, recettes, concours, ...
Mes réductions
Mashamba
réduction de 5% sur présentation de la carte Famidoo...
Asinerie Au pas de l'Ane
Guide randonnée offert pour le PASS 4 SAISON des randonnées ...
Musée Spitfire - Memorial
Idem carte jeune - tarif enfant variable suivant l'âge...
Toutes les réductions [+]

Website developed by MooGoo