Faire participer les enfants aux tâches ménagères


Impliquer les enfants dans l’accomplissement des tâches ménagères n’est pas uniquement une façon de se décharger d’un fardeau, mais c’est aussi et surtout une manière de leur apprendre dès leur plus jeune âge à devenir autonomes et responsables pour eux et pour les autres.



Déléguer aux enfants : les conseils

La collaboration des enfants aux corvées ménagères est essentielle pour leur bon développement personnel et social. Voici donc quelques clefs pour que l’entreprise se passe sans (trop d’)accrocs :

- Commencez le plus tôt possible, avec des tâches simples. Cela deviendra un automatisme.
- Soyez clair dans la description de ce que vous attendez de votre enfant, détaillez-lui les étapes de chaque tâche (et le pourquoi de celles-ci).
- Respectez les capacités et, dans la mesure du possible, les goûts de votre enfant. Si Lucas aime faire les poussières ou nettoyer les légumes, il ne sert à rien de donner ces tâches à sa sœur, qui, elle, préfère passer la lance d’arrosage dans le jardin.
- Dédramatisez. Rares sont les personnes qui adorent les tâches ménagères, il est vrai... Cependant, il est possible de rendre celles-ci plus agréables, en mettant de la musique, en chantant, en plaisantant...
- Trouvez l’équilibre : s’il est important d’impliquer les enfants dans la vie de famille, il ne faudrait pas non plus qu’ils aient la sensation que toutes les tâches leur sont déléguées...

Quelle tâche à quel âge ?

Dès leur plus jeune âge, les petits enfants peuvent apprendre à ranger leurs jouets et à laver les légumes dans l’évier, par exemple. A partir de 3 ans, un enfant est généralement capable de ranger sa chambre, de mettre le linge sale dans le panier prévu à cet effet ou même d’aider à dresser et à débarrasser la table.

Dès 5- 6 ans, il peut faire son lit, ranger le linge propre dans son placard, ou encore vider le lave-vaisselle. L’époussetage, la passage du balai ou l’arrosage des plantes peuvent également être confiés à un enfant de 6-7 ans.

A partir de 8 ans, un enfant peut accomplir de très nombreuses tâches (passer l’aspirateur, nettoyer la cage de son hamster, étendre le linge...), et ce sans qu’une supervision soit nécessaire. Vers 10-12 ans, on estime généralement qu’il est capable de tout faire, probablement de manière imparfaite... Si vous ressentez le besoin de "passer derrière", faites-le, mais n’oubliez pas qu’il reste un enfant, loin de nos considérations perfectionnistes !

Planning des tâches

Le planning des tâches ménagères permet d’éviter les querelles et autres négociations du type "Mais je l’ai déjà fait hier !".

Pensez également à y inscrire par avance des dates butoir (les délais doivent être réalistes, bien entendu !). L’enfant sera donc libre de s’organiser comme il l’entend pour réaliser la tâche qui lui est assignée et apprendra ainsi à gérer son temps tout en se sentant libre de ses mouvements. La corvée n’est pas faite ? Ne succombez pas à la tentation de l’accomplir vous-même, vous enverriez un message erroné...

A noter qu’une élaboration "démocratique" du planning le légitimera et favorisera donc son respect.


Commentaires


Les plus lus :



Restez informé ! activités, recettes, concours, ...
Mes réductions
Hof Ter Daele
Pour le logement: 5% de réduction pour les gens avec une car...
Clown Alfonso
Bonjour, Pour les membres du club famidoo, je propose le ...
Toutes les réductions [+]

Website developed by MooGoo