Souffre-t-il de TOC?


Vous n’en pouvez plus : c’est toujours les mêmes manies ! Dans la salle de bains, votre enfant se lave les mains au moins 40 fois par jour ; chaque soir, il range ses cahiers pendant des heures ; au moment de s’habiller, il tire sur ses chaussettes à l’extrême ; en quittant une pièce, il vérifie 5 fois qu’il l’a bien fermée.

La plupart des enfants, au cours de leur développement, passent par des périodes pendant lesquelles ils effectuent divers rituels ou font preuve de superstitions. C’est tout à fait normal ! Ces « rites » correspondent à des besoins de confiance, de maîtrise et de contrôle. Réalisés, ils procurent un immense sentiment de sécurité et de bien-être à l’enfant. Pensez par exemple au rituel du coucher : brossage de dents, lecture d’une histoire, bisous,... Rien de tel pour passer une bonne nuit de sommeil ! Jusque l’âge de 5 à 6 ans, ces rites ne doivent pas vous inquiéter.

Qu’est-ce ?

Par contre, si avec l’âge, ils ne disparaissent pas, il y a lieu de s’inquiéter ! Ce pourrait bien être des TOC, des Troubles Obsessionnels Compulsifs. Ils sont une combinaison d’obsessions, c’est-à-dire des pensées involontaires et pénibles qui provoquent l’anxiété, la détresse et/ou la culpabilité du sujet, et de compulsions, comportements ou actes mentaux répétitifs que la personne se sent poussée à accomplir en réponse à l’obsession ou suivant des règles précises dans le but de diminuer la détresse ou d’empêcher un malheur.

Comment les repérer ?

Mais comment être certain que votre enfant souffre de TOC ? Il suffit de répondre aux questions suivantes.

- Votre enfant a-t-il tendance à vouloir maintenir partout une très grande propreté ? Se lave-t-il les mains ou nettoie-t-il très souvent, longtemps et plus fréquemment que les autres de façon générale ?

- Votre enfant éprouve-t-il très souvent le besoin de vérifier certaines choses ? La porte de sa chambre ou de l’entrée de la maison ? La lumière ?

- Votre enfant est-il souvent perturbé et angoissé par des pensées ou images qui reviennent sans cesse, dont il n’arrive pas à se débarrasser ?

- Votre enfant a-t-il besoin de beaucoup de temps, plus que les autres personnes en tout cas, pour effectuer ses activités quotidiennes?

- Votre enfant attache-t-il beaucoup plus d’importance que les autres au rangement, à l’ordre et à la symétrie des objets ?

Si vous répondez positivement à l’une de ces interrogations, votre enfant pourrait souffrir de TOC, comme 2% à 4% de la population. Consultez rapidement votre médecin de famille qui vous orientera vers un spécialiste compétent.

Que faire ?

Le médecin spécialisé déterminera le traitement nécessaire à votre enfant. Le plus fréquemment prescrit est la combinaison de médicaments tels qu’antidépresseurs et d’une thérapie cognitivo-comportementale. Son but est de comprendre les rituels et les obsessions du patient et d’en cerner les manifestations.

Quant à vous, à la maison, faites preuve de compréhension. Il est essentiel de ne pas oublier que les personnes qui souffrent de TOC ne peuvent pas « éviter de le faire ou de le penser ». Ne la culpabilisez donc pas en l’humiliant ou en lui demandant de « faire des efforts ».

Mais pour aider un malade de TOC, il est essentiel de ne pas l’encourager à accomplir ses rituels ! Souvent les proches sont confrontés à un dilemme : Faut-il lui assurer que la porte est bien fermée ? Lui montrer que ses mains sont propres ? Ou non ? En « entrant dans le jeu » des obsessions, vous ne l’aiderez pas. Bien au contraire ! La seule chose à faire est de répondre aux questions de la personne souffrante mais une seule et unique fois. Répondez gentiment mais fermement. Si elle vous repose la question, ignorez-la car si vous répondez, vous réassurez la personne dans ses obsessions et ne faites ainsi que renforcer le problème !


Commentaires


Les plus lus :



Restez informé ! activités, recettes, concours, ...
Mes réductions
www.happykit.be
10% avec le code UHRMX9 lors de votre commande sur notre e...
Zaza Belle, Clown Magicie
10% de remise avec le code...
Gibiloba
- 2,00 € de réduction sur une entrée enfant plus de 3 ...
Toutes les réductions [+]

Website developed by MooGoo