L’indispensable rituel du coucher


Il y a quelques mois encore, votre enfant dormait énormément. Peu à peu, la quantité globale de son sommeil a diminué pour atteindre 12 heures par jour. Entre 5 et 7 ans, et même plus tard, votre enfant dépense beaucoup d’énergie dans la journée. Le soir, il s’endort donc rapidement. Mais pas toujours...

Dans certains cas, il préfère encore jouer ou rester auprès de vous. Discutez-en avec lui : peut-être votre enfant est-il angoissé à l’idée de se retrouver seul dans sa chambre. Résultat : quand les aiguilles de l’horloge indiquent l’heure d’aller se coucher, c’est à une véritable scène que vous assistez !

Pour éviter ce genre d’esclandre qui peut durer des heures, prévoyez un « rituel du soir ». Après avoir signifié à votre enfant que l’heure du coucher allait bientôt arriver, répétez-lui quelques instants plus tard que dans maximum 10 minutes, tous ses jouets devront être rangés. Après avoir lavé ses dents, votre enfant prendra la direction de son lit où vous lui lirez une histoire.

Si c’est le noir qui angoisse votre enfant, n’oubliez pas de laisser une petite veilleuse dans sa chambre ou alors allumer la lumière du couloir et laissez sa porte de chambre ouverte.

Prenez soin également de mettre sous la main de votre enfant tous les objets qu’il est susceptible de vous réclamer : doudou, verre d’eau, mouchoir,... N’oubliez pas non plus de répéter une habitude qui aidera votre enfant à s’endormir : dire bonsoir à toutes ses peluches ou lui déposer un bisou sur le front, par exemple !

Enfin, faites preuve de fermeté au moment de quitter sa chambre : « Bonne nuit ! Maintenant, il faut que tu dormes ». Pas question de céder aux moindres caprices : « Maman, j’ai trop chaud », « J’ai soif »,... Si vous commencez à « marcher », votre enfant s’en rendra rapidement compte et vous fera plus de comédies.

Pour faciliter le coucher de votre enfant, conseillez lui une activité calme dans la soirée : lire, regarder un programme pour enfants à la télévision ou écouter de la musique douce constitueront une bonne mise en condition pour un sommeil réparateur !

L’heure du coucher variera d’un enfant à l’autre, selon son état de fatigue. A vous de trouver celle qui vous conviendra, à lui comme à vous : car vous, parents, avez droit à une soirée bien à vous !


Commentaires


Les plus lus :



Restez informé ! activités, recettes, concours, ...
Mes réductions
AILS Séjours linguistique
Réduction de 5% sur le prix du programme (hors logement) sur...
Samuel Pauwels circus
Une barbe à papa gratuite....
Western City Chaudfontain
1 carte jeux sous présentation du bon imprimé...
Toutes les réductions [+]

Website developed by MooGoo