Les jumeaux, un lien particulier


Passé le fait qu’il y ait une distinction entre « faux jumeaux » (provenant de la fécondation de deux ovules différents) et « vrais jumeaux » (issus d’un seul spermatozoïde fécondant un seul ovule), les jumeaux en général partagent souvent une même réalité. Celle d’un monde commun, composé de ressemblances et autres similitudes. Il est fréquent d’entendre qu’en raison de leur identité génétique, les jumeaux posséderaient une identité psychologique leur donnant accès à une intimité exceptionnelle.

Sans vouloir pénétrer dans la psychologie des jumeaux qui ne pourrait être développée ici, remarquons que la particularité de l’univers de la gémellité est que tout s’y déroule en couple. Repas, bains, premiers mots ou premiers pas, dès qu’un jumeau évolue, son « double » est là. Cette proximité et cette évolution parallèle entraîne une tendance (perverse) bien souvent inévitable au sein de la famille : la comparaison. On recherche leurs similitudes physiques et comportementales, on vérifie les ressemblances.

A la fois fascinants et inquiétants pour les parents comme pour l’entourage, les jumeaux doivent être traités comme des individus bien distincts. Pour les aider à échapper à leur « duo infernal », les parents de jumeaux doivent très tôt (dès la naissance) leur permettre d’acquérir leur propre personnalité. Comment ? Voici quelques conseils...

- Avant la naissance, vous aurez pris soin de choisir des prénoms bien distincts. Pour appeler vos enfants, privilégiez ce prénom au lieu de « les jumeaux ».

- Dès le jeune âge, prévoyez des activités individuelles distinctes. Pensez également à leur offrir des jouets différents, qu’ils se prêteront s’ils en ont envie mais qu’ils ne seront pas ‘obligés’ de partager.

- Habillez-les différemment.

- Tentez très tôt, vers 3-4 ans, l’expérience de la séparation : si l’un des enfants se rend chez un copain, l’autre ne doit pas forcément suivre.

- Au moment de l’inscription à la maternelle puis à l’école, discutez avec les institutrices pour envisager (ou non) un placement des enfants dans deux classes différentes. Ce choix doit être bien réfléchi : ensemble, les enfants vivront moins leur rentrée scolaire comme un stress mais séparés, ils pourront sans doute mieux développer leur propre personnalité.

- Pensez à consacrer du temps à chaque enfant : partagez avec lui des instants privilégiés et ce, à tout âge !

Enfin, si la tendance actuelle est à la personnalisation de chaque enfant, veillez à ne pas tomber dans l’extrême inverse : séparer les jumeaux de manière trop rigide ne seraient pas non plus l’idéal !


Commentaires


Les plus lus :



Restez informé ! activités, recettes, concours, ...
Mes réductions
Zaza Belle, Clown Magicie
10% de remise avec le code...
Partissimo
Petit cadeau supplémentaire pour l'enfant qui a sa fête. Mer...
Commune de Forest
Comme le festival est gratuit, il nous est indispensable d'o...
Toutes les réductions [+]

Website developed by MooGoo