Evitez de disqualifier l’autre parent


Que vous décidiez de vous séparer pour faire le point ou que votre rupture soit définitive, voilà qui met un terme, au moins provisoire, à votre vie de couple.

Malgré tout, il est important pour vous de percevoir que votre rôle de parents, lui, ne s’arrête pas avec votre couple : vous serez toujours parents, à défaut d’être encore partenaires.

Même si ce n’est pas facile, même si vous êtes en colère, même si vous avez une liste interminable de griefs à adresser à votre ex-conjoint, il est donc primordial de ne pas le critiquer devant votre enfant ! Difficile pour vous il est vrai, mais tellement indispensable pour votre progéniture !

Vos problèmes affectifs et conjugaux ne concernent que vous, les adultes. Votre enfant n’a pas à y être impliqué ni à prendre parti pour l’un de vous deux. Il a besoin de vous deux, Papa et Maman, avec vos qualités et vos défauts.

Imaginez ce qui se passe dans son esprit quand il vous entend, vous ou vos proches, critiquer sans cesse son autre parent. C’est comme si lui aussi était visé par ces remarques négatives. Votre petit trésor, issu de vos amours, est touché par un « conflit de loyauté », lequel consiste à ne pouvoir choisir entre ses parents, préférer l’un ou l’autre. Ainsi, il vous aime tous les deux et il n’a pas à renoncer à aimer l’un de vous deux pour plaire à l’autre.

Faites en sorte qu’il se sente libre de vous aimer tous les deux, de pouvoir vous raconter ce qui le réjouit dans son autre maison. Il est tout aussi important que vous ne critiquiez pas la manière dont se passent les séjours de votre enfant chez votre « ex » ou que vous passiez vos messages par l’intermédiaire de votre enfant. Du style : « Je parie que ton père t’a laissé regarder la télé pendant des heures » ou « Tu diras à ta mère d’être enfin à l’heure mercredi prochain ! ». Si vous avez des remarques à formuler, adressez-les directement à l’intéressé. Pas à votre fils ou votre fille.

Parents séparés, dans l’intérêt de votre enfant, faites-lui donc le « cadeau » de ne pas le mêler à vos conflits et veillez à ne pas disqualifier « l’autre » devant lui. votre enfant éprouvera sans doute de nombreuses difficultés à accepter la séparation de ses parents. En adoptant une attitude positive, peut-être la supportera-t-il un peu mieux...


Commentaires


Les plus lus :



Restez informé ! activités, recettes, concours, ...
Mes réductions
Equi-grandi asbl
10 % de réduction sur les stages...
Boost You Up - Les stages
5% de réduction pour les membres famidoo soit 570€ le ...
Equi-grandi asbl
10 % de réduction sur les stages...
Toutes les réductions [+]

Website developed by MooGoo