Les droits civils


Les droits civils se composent des droits suivants:

Droit à la vie

Tout enfant jouit du droit inhérent à la vie. L’État a l’obligation d’assurer la survie et le développement de l’enfant.

Nom et nationalité

L’enfant a droit à un nom dès sa naissance. Il jouit également du droit d’acquérir une nationalité et, dans la mesure du possible, de connaître ses parents et d’être élevé par eux. L’État a l’obligation de protéger et si nécessaire de rétablir les aspects fondamentaux de l’identité de l’enfant (y compris nom, nationalité et relations familiales).

Protection de la vie privée

L’enfant a le droit d’être protégé contre toute immixtion dans sa vie privée, sa famille, son domicile et sa correspondance, et contre les atteintes illégales à son honneur.

Justice

Toute décision concernant un enfant doit tenir pleinement compte de l’intérêt supérieur de celui-ci. L’État doit assurer à l’enfant la protection et les soins nécessaires au cas où ses parents ou les autres personnes responsables de lui en sont incapables.

L’enfant a le droit, dans toute question ou procédure le concernant, d’exprimer librement son opinion et de voir cette opinion prise en considération.

L’État doit protéger l’enfant contre toutes formes de mauvais traitements perpétrés par ses parents ou par toute autre personne à qui il est confié, et il établit des programmes sociaux appropriés pour prévenir les mauvais traitements et pour traiter les victimes.

Tout enfant suspecté, accusé ou reconnu coupable d’avoir commis un délit a droit à un traitement qui favorise son sens de la dignité et de la valeur personnelle, qui tient compte de son âge et qui vise sa réintégration dans la société. L’enfant a droit à des garanties fondamentales, ainsi qu’à une assistance juridique ou à toute autre assistance appropriée pour sa défense. La procédure judiciaire et le placement en institution doivent être évités chaque fois que cela est possible

Enfants handicapés

L’enfant handicapé a le droit de bénéficier de soins spéciaux ainsi que d’une éducation et d’une formation appropriées pour lui permettre de mener une vie pleine et décente, dans la dignité, et pour parvenir au degré d’autonomie et d’intégration sociale le plus élevé possible.

Source : Convention internationale relative aux droits de l’Enfant consultable sur le site de l’UNICEF http://www.unicef.fr/

Sarah,

juriste


Commentaires


Les plus lus :



Restez informé ! activités, recettes, concours, ...
Mes réductions
Sport Village
une réduction de 10 %...
Commune de Forest
Comme le festival est gratuit, il nous est indispensable d'o...
Brussels Profoot Training
10% de réduction aux membres du club Famidoo...
Toutes les réductions [+]

Website developed by MooGoo