L’enfant de 8 à 10 ans et l’animal domestique


Entre 8 et 10 ans, c’est l’âge idéal pour permettre à un enfant d’adopter un animal de compagnie! Conscient des responsabilités qu’un tel geste implique, votre enfant sera prêt à les assumer. Ce ne sera normalement donc pas à vous qu’incomberont les soins de l’animal.

Mais pourquoi autoriser votre enfant à accueillir un animal ? Les intérêts sont nombreux.

Tout d’abord, les experts estiment que les enfants et les animaux partagent un même outil de communication, le jeu. A travers l’amusement et la complicité qui en découle, les enfants parlent à leurs animaux, leur racontent leur vie, leur expriment leurs peurs.

Souvent utilisé comme medium entre l’enfant et le thérapeute, l’animal permet parfois de détecter chez l’enfant des carences affectives et émotionnelles.

Enfin, à travers l’animal, l’enfant découvre la relation de dépendance et la responsabilité. Plus qu’un maître, il est un ami, un compagnon, un confident et, à ce titre, rassure, apaise, valorise et sécurise l’animal qui s’attache à lui et rends l’amour reçu.

Choisissez de préférence un animal de compagnie réputé pour son calme et sa patience envers les enfants. Restez toutefois vigilants : ne laissez jamais votre enfant seul avec l’animal. Si patient et doux soit-il, il reste un animal, dont le comportement demeure imprévisible.

Pour éviter tout risque de morsures ou de griffures, il est utile que vous exigiez de votre enfant qu’il respecte l’animal et ne le maltraite en aucun cas, même « par jeu ». Tout comme vous serez ferme quant à l’interdiction que l’animal se couche sur le lit de votre enfant.

Sachez aussi que si votre enfant souffre d’eczéma ou d’asthme, il pourrait présenter une allergie aux poils d’animaux. Vous devrez alors vous résoudre à vous séparer de votre chien, chat ou autre animal à poils ou à plumes.

Indépendamment de ces situations extrêmes, demandez conseil à votre vétérinaire pour que votre animal soit vacciné et soigné en cas de problème, notamment pour les parasites.

Autre situation a priori difficile : la mort de votre animal domestique. Son espérance de vie étant limitée dans le temps et un accident pouvant survenir, vous et votre enfant serez tôt ou tard confrontés à la mort de votre animal domestique. Un article développe cette situation. N’hésitez pas à le consulter.

Toutes ces précautions prises, votre enfant vivra une expérience très agréable : il aura l’impression d’avoir un ami fidèle, auprès duquel il pourra trouver apaisement et réconfort. Et ainsi grandir au fil de ses responsabilités.


Commentaires


Les plus lus :



Restez informé ! activités, recettes, concours, ...
Mes réductions
Equi-grandi asbl
10 % de réduction sur les stages...
La Ferme des Bisons
10 % remise sur la visite des bisons, une boisson offerte pa...
A Chacun Son Cinema
10% sur présentation de la carte Famidoo...
Toutes les réductions [+]

Website developed by MooGoo