Raisons de faire l’amour


Des chercheurs américains ont enquêté auprès de 1.549 étudiants âgés pour la plupart de 18 à 22 ans de l’Université du Texas pour connaître leurs motivations à faire l’amour.

Selon cette étude parue dans les « Archives of Sexual Behavior » du mois d’août, les hommes et les femmes partagent les mêmes motivations quand il s’agit d’avoir des relations sexuelles.

Vingt des vingt-cinq principales raisons citées par les participants étaient les mêmes pour les deux sexes avec, au premier rang de la liste, l’attraction physique, suivie par le désir d’avoir du plaisir et de se sentir bien. Comme quoi se réunir sous la couette serait plus une affaire de désir que de sentiments...

Toutefois, le besoin d’"exprimer son amour" et "de montrer son affection" figurent quand même parmi les dix premières motivations des femmes et des hommes à avoir des relations sexuelles.

"Cette étude démonte néanmoins le stéréotype selon lequel les hommes font l’amour par pur désir charnel à la différence des femmes surtout motivées par leurs sentiments", soulignent les deux auteurs de cette recherche, Cindy Meston et David Buss, professeurs de psychologie à l’Université du Texas.

Pour mener cette recherche, Cindy Meston et David Buss ont, dans un premier temps, interrogé 444 personnes, hommes et femmes confondus, âgées de 17 à 52 ans afin de mettre au point une liste de raisons pour lesquelles, selon eux, les individus ont des relations sexuelles. Ils ont finalement retenu " 237 bonnes raisons pour faire l’amour ". Ensuite, ils les ont soumises aux 1549 étudiants en psychologie ayant participé à cette recherche.

"Nous avons aussi découvert que les gens font l’amour pour un tas d’autres raisons parfois très étonnantes", relève Cindy Meston.
Parmi celles-ci, des participants ont dit avoir eu des relations sexuelles parce qu’ils "s’ennuyaient", pour "avoir une promotion", "célébrer une occasion spéciale", « faire disparaître une migraine » ou encore "se sentir plus près de Dieu".
« Le désir d’infecter quelqu’un avec une maladie sexuellement transmissible" figurait également parmi les motivations de certaines personnes, a déploré Cindy Meston.
Le désir de procréer n’arrive quant à lui qu’en 55ème position des motivations citées pour avoir des relations sexuelles.

Cette étude sur les motivations sexuelles des individus devrait permettre, selon les auteurs de cette recherche, d’améliorer l’éducation sexuelle, d’élaborer des stratégies plus efficaces pour combattre la transmission du sida et d’autres maladies vénériennes et de concevoir de meilleurs traitements psychiatriques pour les personnes ayant des problèmes sexuels.


Commentaires


Les plus lus :



Restez informé ! activités, recettes, concours, ...
Mes réductions
Le château de Clémentine
Réduction de 5%....
Voies d'Eau du Hainaut -
Tarif groupe sur présentation de la carte Famidoo....
Camping Le Canada
10% sauf sur package...
Toutes les réductions [+]

Website developed by MooGoo