Se ronger les ongles n’est pas sans risque !


L’onychophagie, le nom savant pour évoquer le « grignotage » des ongles, serait une pratique très courante chez nos enfants. Un enfant sur trois se rongerait les ongles pour contrôler ses angoisses, extérioriser son sentiment d’insécurité ou de nervosité ou encore par simple imitation de son entourage.

Le fait de se ronger les ongles est une mauvaise manie qu’il vaudrait mieux se défaire très rapidement. Des chercheurs russes affirment en effet que cela pourrait bien endommager le cerveau et l’intelligence de nos enfants.

Ces chercheurs ont « testés » des enfants provenant de différentes villes industrielles. Une grande quantité de plomb a été retrouvée sous leurs ongles, probablement due à la pollution de l’air souvent importante dans les régions industrielles.

En se rongeant les ongles, les enfants ingèrent nécessairement du plomb. Une fois absorbé, il se retrouve dans la circulation sanguine. Lorsque le taux de plomb est supérieur à 4 micromoles par litre, les risques pour l’enfant peuvent être relativement élevés. On constate entre autres des maux de tête, des troubles du comportement, un retard mental, un retard du développement cognitif et une ataxie (une incoordination des mouvements due à une atteinte du système nerveux central).

Pour éviter toute "intoxication", les ongles doivent être coupés courts et les mains doivent être régulièrement lavées.


Commentaires


Les plus lus :



Restez informé ! activités, recettes, concours, ...
Mes réductions
Maison des Mégalithes
Réduction de 0,50 € sur l'entrée adulte (2 €)....
Partissimo
Petit cadeau supplémentaire pour l'enfant qui a sa fête. Mer...
École de piano et synthét
Réduktion de 20 %....
Toutes les réductions [+]

Website developed by MooGoo