Les premiers signes de l’anorexie d’un ado


A l’adolescence, les jeunes veulent plaire. Certains essaient par tous les moyens de ressembler aux standards de beauté dictés dans les magazines. Alors souvent, les régimes s’enchainent pour tenter d’atteindre le poids dit « idéal ». Entre régime et anorexie, le fossé n’est pas grand. Si votre enfant entre dans l’adolescence, c’est le moment d’ouvrir l’œil !



L’anorexie survient généralement à l’adolescence, avec des pics vers 14 ou 15 ans après l’apparition de la puberté puis vers 17 ou 18 ans, au moment des décisions concernant l’avenir et des séparations. S’il n’y a pas à proprement parler de « profil type », on évoque souvent de bonnes élèves, perfectionnistes et anxieuses, avec un souci de contrôle. Certains signes, comme l’isolement et la tristesse, sont à prendre en compte.


L’anorexie est une maladie grave. Un tiers des anorexiques évolue vers une dénutrition grave et une dépression chronique (7 % décèdent, par dénutrition ou suicide). Un tiers conserve des anomalies du comportement alimentaire. Un dernier tiers connaît une guérison avec une disparition du trouble.


Les signes de l’anorexie


- Pas évident de savoir si votre fille fait juste attention à sa ligne ou si c’est le début de l’anorexie. Certains signaux doivent vous mettre la puce à l’oreille. Si votre fille maigri de façon spectaculaire, et surtout qu’elle refuse de voir cet amaigrissement, elle est sur la mauvaise pente.


- L’obsession numéro 1 des anorexiques est la nourriture. Si votre fille scrute chaque étiquette des aliments qu’elle mange, il y a de quoi se poser des questions. Une des grandes manies des anorexiques est qu’ils ont tendance à se focaliser sur la valeur calorique des aliments, et à ne choisir que ceux à très faible valeur énergique. Si vous la voyez trier les aliments dans son assiette lors du dîner familial, ouvrez l’œil, car pour les anorexiques, perte de poids rime avec maîtrise de soi. Et le danger est qu’il n’y a pas de poids idéal pour l’anorexique et cette descente est sans limites.


Conseil

Si votre fille veut faire attention à son poids, aidez-la dans sa démarche plutôt que de lever les yeux au ciel. L’accompagnement d’une diététicienne n’a jamais fait de mal à personne, et vous éviterez peut-être que votre ado ne se renferme sur elle-même et ne tombe dans un cercle vicieux dangereux !


( Sources: Top Santé, Mutuelle Verte)


Commentaires


Les plus lus :



Restez informé ! activités, recettes, concours, ...
Mes réductions
Malagne - Archéoparc de R
1€ de réduction sur présentation de la carte Famidoo (...
Château et Jardins de Fre
Tarif groupe (6 Eur)...
Playmobil FunPark Paris
Le tarif d'entrée du PLAYMOBIL FunPark est de 2,50€ po...
Toutes les réductions [+]

Website developed by MooGoo