Le congé de paternité pour les lesbiennes


La fédération Holebi, qui chapeaute les groupements gays et lesbiens de Flandre et de Bruxelles, a lancé un appel à la ministre flamande de l’Egalité de chances afin de prendre en compte les couples de lesbiennes dans la réglementation sur le congé de paternité.

Cette réglementation n’est pas neutre du point de vue du sexe, relève la fédération Holebi, qui réclame à la ministre Kathleen Van Brempt (sp.a) une adaptation de cette politique à la réalité de certaines familles. La partenaire lesbienne d’une mère devient, via l’adoption, parente de l’enfant au sens juridique du terme, sans toutefois avoir droit au congé de paternité, constate la fédération Holebi. Cela constitue une inégalité par rapport à un père hétérosexuel, juge-t-elle.

En outre, la partenaire lesbienne d’une femme qui est la mère biologique de l’enfant doit adopter cet enfant pour avoir un lien juridique avec lui, alors qu’un homme qui épouserait cette mère deviendrait automatiquement le père au sens juridique. Là aussi, la fédération Holebi y voit une discrimination.

Une modification de la loi sur l’adoption pourrait répondre en partie à ces différences en permettant d’ouvrir la procédure d’adoption par des lesbiennes avant même la naissance de l’enfant, car actuellement, l’enfant reste parfois pendant plusieurs mois avec un seul parent juridique, relève Holebi. (belga)


Commentaires


Les plus lus :



Restez informé ! activités, recettes, concours, ...
Mes réductions
Anim'art
5% de réduction...
Kayak Les Remous
Réduction de 10%...
Château de Condé - Chasse
réduction de 20% sur présentation de la carte Famidoo...
Toutes les réductions [+]

Website developed by MooGoo