La Belgique n°1 pour son taux de divorce!


En 2007, le risque de divorce atteignait son pic dès la troisième année du mariage, au lieu de la huitième au milieu des années 1990.

La Direction générale statistique et information économique du SPF Economie a publié les dernières statistiques sur l’importance des divorces en Belgique.

En 1992, la zone de risque de divorce s’étendait de la 4ème à la 12ème année de mariage, pour diminuer ensuite régulièrement. En 2007, le divorce est (beaucoup) plus courant, et la zone de risque se concentre sur la 3ème et la 4ème année de mariage.

Si les statistiques ne changent pas, seuls 42% des couples mariés en 2007 sont susceptibles de fêter leurs noces d’or en 2057, uniquement à cause des divorces.

Avec des taux supérieurs à 1 divorce pour 2 mariages, la Belgique se place dans le peloton de tête du taux de divorce, avec la Suède et la République Tchèque. En 1960, ce taux était de 1 divorce pour 15 mariages.

On constate également depuis un certain temps une légère augmentation de divorces après plus de 25 ans de mariage. Si seuls 14% des divorces survenaient après 25 ans en 1992, il y en avait 19% en 2007.

Selon les régions, les taux de "divorcialité" sont les plus élevés à Bruxelles, et les moins élevés en Flandre, la Wallonie se rapprochant de la moyenne nationale.

(photo : Yummies 4 Tummies)


Commentaires


Les plus lus :



Restez informé ! activités, recettes, concours, ...
Mes réductions
Archéoparc de Rochefort -
1€ de réduction sur présentation de la carte Famidoo (...
Château de Vascoeuil
Tarif enfant FAMIDOO 4 euros...
Fun Quest
5% de réduction sur le tarif officiel...
Toutes les réductions [+]