Je déteste les enfants des autres...à un dîner chez des amis!


Quand je parle toujours des enfants «des autres», je parle évidemment des gens qui ne font pas partie de mon cercle familial restreint. Précision importante. Mes petits neveux et nièces, ils sont parfaits, eux. Et pas parce qu’ils sont de ma famille. Non, eux, ils sont chouettes. Et puis, ils sont bien élevés. Pas comme les enfants des autres donc. Car ceux-là, ils sont toujours insupportables! Un exemple flagrant :

Vous êtes invitée chez des amis. Vous vous réjouissez déjà de la bonne soirée que vous allez passer. MAIS. Vous aviez oublié un léger détail. Les enfants. Leurs enfants. Non pas qu’ils vous gênent d’habitude puisque d’habitude, ils ne sont pas là (vous voyez les parents au resto, les enfants sont chez leurs grands-parents,..). Mais là, ce soir, ils sont là. Et vous êtes sur leur territoire. Cela change tout.

Impossible de tenir une conversation tant qu’ils sont là. Ca court partout, ça veut toujours être au centre de l’attention : « Mamaaan ! Papaaaaa !!!! » toutes les cinq secondes ! Un vrai harcèlement verbal, vous en avez le tournis!!!!

Pire encore quand ils vous prennent, vous, comme centre d’intérêt :“ Eeeeh!!! t’as vu ce que je sais faire ? », « Eeeeh t’as vu mon nouveau jouet ?”, “ Eeeeh!!! t’as vu mon dessin ? ”, “ Eeeeh!!! t’as vu que je touche mon nez avec ma langue ? »...... “RHAAAAAAAAAAA, OUIIIIIIIIIIII J’AI VU !!!! “ Mais non, ce n’est pas fini : “ Eeeeh!!! Tu veux voir ma chambre ? » « Une autre fois » « Siiiiiiiiii, alleeeeeeeeeeeeez, viens !!!! » Et vous voilà obligée d’aller vous coltiner la visite guidée de la chambre sous peine de passer pour la-méchante-amie-pas-sympa... Le pire ? Ce sourire attendri que vous vous devez d’afficher (vous vous y efforcez en tout cas...) et qui vous pare d’encore plus d’attraits aux yeux des petits monstres tout fous devant cette spectatrice inespérée et bienveillante. Un comble !

Vous voilà donc à guetter l’heure subrepticement (« ils se couchent tard en général les enfants ? »), espérant votre délivrance. Cette soirée dont vous vous réjouissiez vous semble longue, trèèès longue....

Conclusion : la prochaine fois, j’inviterai mes amis chez moi. Le thème de la soirée ? « Enfants non admis ». Ben oui, ça sert à quoi d’être une amie si on ne peut pas rendre service de temps en temps ? Bon, c’est un peu égoïste (ça les obligera à prendre une baby-sitter) mais ne s’amuseront-ils pas mieux ? Ne se lâcheront-ils pas plus, délivrés de tout ce stress dû à la surveillance permanente de leurs charmants bambins? Alors, merci qui ?

Prochain épisode: « Je déteste les enfants des autres....en vacances»

Et vous ? Vous avez un avis, des anecdotes à raconter? Réagissez !


Commentaires


Les plus lus :



Restez informé ! activités, recettes, concours, ...
Mes réductions
La Flânerie d'Esquelbecq
location du 2ème âne : 50 % de réduction...
La Barboteuse
réduction de 10% ( hors soldes ) sur présentation de la cart...
Ferme de Martinrou
Spectacles jeune public : Une place enfant gratuite pour 2 p...
Toutes les réductions [+]

Website developed by MooGoo